Médicament contre l’éjaculation prématurée

L’éjaculation prématurée est un problème fréquent chez les hommes. Elle est désastreuse lorsqu’elle affecte la vie du couple. Il devient indispensable de s’en débarrasser de façon permanente.

En effet, ce problème se soigne très bien avec un bon produit. Ci-dessous quelques méthodes conseillées et médicaments pouvant redonner le contrôle du processus de l’éjaculation.

L’éjaculation prématurée : un problème masculin très fréquent

L’éjaculation prématurée est un trouble sexuel ayant lieu pendant l’activité sexuelle. L’homme éjacule en moins de 2 minutes après la pénétration, avant qu’il puisse satisfaire sa partenaire.

Il s’agit d’un problème fréquent chez les hommes et il peut être considéré comme un fléau qui affecte 1 homme sur 3, entre 18 et 35 ans.

Parmi les troubles sexuels atteignant le monde masculin, 10% se manifestent par l’impotence et 80 % par l’éjaculation précoce.

Elle affecte beaucoup la vie sexuelle et c’est un phénomène banal pendant l’adolescence. Il n’est donc pas nécessairede s’inquiéter à cette période.

Mais à l’âge adulte, le souci mérite d’être traité. Et c’est pour cette raison que des médicaments sont disponibles sur le marché.

Quel produit pour soigner l’éjaculation prématurée ?

Les statistiques affirment que 30% des hommes souffrent de l’éjaculation prématurée. Heureusement, elle se soigne très bien avec un produit adéquat.

Ce dernier peut être présenté en spray, en médicament, en crème, en gel ou en préservatif désensibilisant. Les solutions chimiques ne représentent pas les solutions efficaces pour la traiter sur le court et le long terme.

La meilleure alternative est d’opter pour les solutions naturelles. Car il n’est possible de se débarrasser du problème que s’il y a le bon produit qui contient des formules actives composées de plantes agissant sur la sérotonine ou neurotransmetteur.

En effet, il existe plusieurs cellules dans le système nerveux central, interagissant entre elles pour effectuer certaines fonctions.

La sérotonine fait partie de l’un des neurotransmetteurs les plus indispensables dans le cerveau. Elle entre dans certaines fonctions comme la thermorégulation, l’humeur, les émotions, le comportement alimentaire et sexuel tel que l’éjaculation, le cycle veille-sommeil et la douleur.

Une baisse du niveau de sérotonine peut engendrer des troubles éjaculatoires.

Méthodes médicamenteuses ou non pour traiter l’éjaculation prématurée

Pour traiter l’éjaculation prématurée, il existe quelques méthodes à ne pas négliger :

· La technique d’arrêt-départ ou stop-and-go ou encore contrôle sensitif. C’est une stimulation de la verge de l’homme par sa partenaire, sans pénétration. Généralement, elle est manuelle et peut se répéter plusieurs fois pendant 30 à 45 minutes.

· Les exercices de Kegel consistent à pratiquer des contractions des fesses chez l’homme.

· La méthode squeezing ou compression : il s’agit d’une stimulation du pénis sans pénétration. Lorsque l’éjaculation devient imminente, la femme exercera une compression de 2 à 3 secondes pour stopper l’envie.

Sinon, des médicaments sont proposés, en association avec une approche psycho-dynamique et comportementale :

· Les antidépresseurs incluant les inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine telle que Deroxat, la fluoxetine (Prozac), la paroxetine (Paxil) ou la sertraline (Zoloft) et les antidépresseurs tricycliques comme la clomipramine (Anafranil). Ils sont efficaces, mais ont des contre-indications.

· Les anxiolytiques sont peu efficaces et les neuroleptiques sont peu maniables et réservés aux patients atteints d’autres troubles nerveux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*