Y a-t-il une solution à l’éjaculation précoce ?


Aucun homme n’est né grand amant. Il doit y travailler et de nos jours, il existe des solutions très variées offrant cette possibilité, même pour ceux qui souffrent de troubles érectiles comme l’éjaculation précoce. Certaines techniques sont plus connues que d’autres, mais il faut essayer de découvrir les plus efficaces.

Les solutions à l’éjaculation précoce sont très variées

Il existe des solutions très variées au problème d’éjaculation précoce et la meilleure est de pouvoir adopter celle qui est capable de résoudre les origines du problème.

Comme 80% des causes de l’éjaculation précoce viennent d’un blocage psychologique, il est utile de travailler et développer les techniques mentales.

Ce que l’homme vit mentalement va déterminer le déroulement de la relation sexuelle. Ainsi, maîtriser les conditions mentales lui permet de contrôler et rendre stable son niveau d’excitation.

Le Mental Control est une technique que l’homme souffrant de problème d’éjaculation prématurée peut apprendre. Cela l’aidera à contrôler son éjaculation.

Le principe est très simple : il suffit d’imaginer soi-même une durée plus forte et plus longue de l’acte sexuel. Il faut visualiser et obtenir cette image dans son esprit pour qu’elle se concrétise dans la réalité.

Certaines techniques très connues pour traiter l’éjaculation précoce

D’autres solutions ou techniques très connues existent pour résoudre le problème de l’éjaculation précoce. Elles sont nombreuses et chacune a son degré d’efficacité.

Les crèmes et les sprays ont été développés par des chercheurs britanniques et ont pu prouver leur efficacité.

Ils sont simples d’utilisation, car il suffit de les appliquer avant le rapport sexuel. Ils peuvent augmenter la durée de la pénétration de 30 secondes à 4 minutes. Il existe aussi des sprays anesthésiques.

Le gel retardateur ou gel anesthésiant se fond sur le gland et libère ainsi son principe actif pour obtenir l’anesthésie du pénis. C’est ce mécanisme qui fera retarder l’éjaculation.

Les ingrédients actifs sont en général à base de substances naturelles et si l’homme utilise un préservatif, l’effet peut durer entre 5 et 10 minutes.

Mais il existe aussi des préservatifs qui contiennent des substances capables de retarder l’éjaculation. Les médicaments retardateurs, eux, sont composés de substances chimiques qui peuvent contrôler l’éjaculation.

Ils sont moins conseillés à cause de leur contre-indication et de leurs effets secondaires.
Malheureusement, toutes ces solutions ne règlent pas le problème sur le long terme. Une fois que l’homme arrête de les utiliser, le problème peut revenir.

Mais quelles sont les solutions les plus efficaces ?

Heureusement qu’il existe des solutions efficaces pour briser le cercle vicieux. Elles peuvent s’utiliser sur le long terme et n’entraînent pas d’effets indésirables sur l’organisme.

Tout d’abord, les exercices sont nombreux pour faire travailler la musculature pénienne, particulièrement les adducteurs des cuisses.

Puis, les techniques telles que les exercices de Kegel, le contrôle sensitif, le squeezing ou compression ainsi que le Coitus Interomptus… sont efficaces, mais nécessitent beaucoup de volonté et de motivation.

L’aptitude physique est aussi une solution qui aide l’homme à contrôler les muscles utilisés lors de l’éjaculation.

Enfin, la masturbation est un traitement physique de l’éjaculation précoce et permet d’habituer l’homme à connaître ses éléments d’excitation et de plaisir. Le but est de découvrir les seuils d’excitation et apprendre à les maîtriser.